Wikipédia:Contenus de qualité

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Afin de permettre à nos lecteurs d’élargir leurs horizons de lecture, nous avons sélectionné, parmi les 2 392 124 articles de Wikipédia en français, 2 000 articles de qualité et 31 portails de qualité qui reflètent la diversité et la richesse de Wikipédia. Les articles sont reconnaissables à la présence d’une étoile (Article de qualité) et du texte Vous lisez un « article de qualité » dans la partie supérieure de la page ; les portails sont quant à eux reconnaissables à la présence également d’une étoile (Portail de qualité) et du texte Cette page est un portail de qualité dans la partie supérieure droite de la page. Cette étoile est également présente devant un lien interlangue quand l’article ou le portail correspondant a été reconnu comme article ou portail de qualité (a mérité un titre équivalent) par l’édition de Wikipédia dans la langue concernée.

Afin d’élargir les horizons de lecture de l'encyclopédie, 19 thèmes de qualité regroupent une partie des 2 000 articles de qualité et des 3 641 bons articles. Ces thèmes sont reconnaissables à la présence d’étoiles (Thème de qualité) dans le coin supérieur droit de la page de l'article chapeau.

Si vous rencontrez ou estimez avoir écrit un article digne de figurer dans cette liste, proposez-le sur la page des contenus potentiellement de qualité. À l’inverse, un article présent dans cette page, mais qui ne serait pas (ou ne serait plus) digne d’y figurer peut être contesté et éventuellement retiré. La même chose vaut pour les portails, qui disposent toutefois de critères spécifiques. Si vous connaissez un autre thème intéressant, proposez-le sur la page des thèmes potentiellement de qualité. À l'inverse, un thème présent qui ne l’est pas ou qui ne l’est plus peut être contesté et éventuellement retiré.

Le label « Bon article, Bon portail ou Bon thème » a été créé pour les articles, portails ou thèmes d'un bon niveau, mais qui ne sont pas encore suffisamment aboutis pour atteindre le niveau requis pour l’obtention du label « Contenu de qualité ».


Articles de qualité récemment promus

modifier


Jeudi 20 janvier

Le tiers nord de Mirapolis (1987).

Mirapolis est un ancien parc à thèmes français situé à Courdimanche, dans la ville nouvelle de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise). Inauguré le , il ferme définitivement ses portes le après cinq saisons d'exploitation.

Le développement de Mirapolis est lancé à l'aube de l'arrivée de The Walt Disney Company en Europe avec Euro Disney Resort. Il est promu par ses concepteurs comme le « premier grand parc d'attractions français ». Entrepris grâce au soutien de l'homme d'affaires Ghaith Pharaon et imaginé par l'architecte Anne Fourcade, le projet est majoritairement financé par des emprunts bancaires, notamment auprès du Crédit national. Ce dernier est le principal actionnaire de la société Cergy-Parc, deuxième propriétaire du parc après le dépôt de bilan de Paris-Parc. Le Club Med remplace l'équipe de gestion de la première saison avant d'être lui-même remplacé par un groupement de forains, initialement opposés au parc et qui le gèrent jusqu'au dépôt de bilan.

Voulu précurseur d'un nouveau produit sur le marché des parcs d'attractions, Mirapolis se caractérise par une certaine démesure, tant dans les moyens et les budgets alloués que par son étendue (55 hectares). Le parc est confronté à plusieurs problèmes judiciaires et administratifs qui le font passer de main en main de différents propriétaires. Avec 700 millions de francs investis, Mirapolis affiche entre 85 et 140 millions de francs de déficit et des pertes de l'ordre de 300 millions de francs.

Imaginé sur le thème des légendes et contes français, Mirapolis devient pour partie une fête foraine. Les différents revers dans la gestion du parc témoignent d'une mauvaise appréhension du nouveau secteur des parcs d'attractions de grande envergure et de références peu connues du grand public. Véritable gouffre financier, Mirapolis laisse sa marque sur cette période d'engouement autour des parcs de loisirs français. Après sa fermeture en 1991, les installations sont démolies et plusieurs attractions sont démontées pour être réutilisées dans d'autres parcs européens.


Samedi 25 décembre

Cosplayeurs incarnant les personnages de Corvo et Emily à la Paris Games Week 2016.

Dishonored 2 est un jeu vidéo d'action-aventure furtif en vue à la première personne développé par Arkane Studios et édité par Bethesda Softworks, sorti le sur Microsoft Windows, PlayStation 4 et Xbox One. Il s'agit de la suite de Dishonored sorti en .

L'histoire se déroule dans la ville côtière de Karnaca quinze ans après les événements du jeu original, après la destitution de l'impératrice Emily Kaldwin par la sorcière Delilah Copperspoon. Le joueur peut choisir de jouer Emily ou Corvo Attano, son protecteur et père, alors qu'ils tentent de récupérer le trône. Emily et Corvo utilisent tous deux leurs propres capacités surnaturelles pour accomplir des missions et éliminer des cibles par la furtivité ou la violence, en naviguant dans des environnements ouverts.

La conception de Dishonored 2 a commencé lors du développement des contenus téléchargeables du jeu original, qui a conduit à la décision de donner la parole au personnage de Corvo, après qu'il soit resté muet tout au long de l'aventure. La décision de cette chronologie a été prise quand est venue l'idée qu'Emily devienne un personnage jouable. Les concepteurs se sont inspirés de l'architecture, de la mode et des technologies de l'an 1 851 de plusieurs pays méditerranéens, tels que la Grèce, l'Italie ou l'Espagne, pour construire la ville de Karnaca. Arkane a également développé un tout nouveau moteur de jeu spécifiquement pour Dishonored 2.

Le jeu a été très bien accueilli par la critique spécialisée lors de sa sortie. Les critiques ont loué les améliorations apportées au titre original, telles que la furtivité plus difficile, l'adaptabilité des pouvoirs de Corvo et d'Emily, la direction artistique, la conception créative des missions individuelles, la conception du monde du jeu, l'intelligence artificielle et la bonne rejouabilité du jeu. Les principaux points négatifs sont dirigés vers le récit qui serait décevant, en plus de quelques problèmes techniques avec la version Microsoft Windows. Pour remédier à ces problèmes, le jeu a été mis à jour à plusieurs reprises, avec un mode New Game Plus, une fonction de sauvegarde et de chargement rapides et un paramètre de difficulté personnalisable. Dishonored 2 a remporté le prix du meilleur jeu d'action-aventure lors des Game Awards 2016 et de la meilleure conception des costumes aux NAVGTR Awards 2017.


Mercredi 22 décembre

Noix de muscade, graine de paradis, noix de coco et noix vomique dans le ms. Egerton 747, fo 67 vo–68 ro.

Le Tractatus de herbis (Traité des herbes), parfois aussi appelé Secreta Salernitana (Secrets de Salerne), est une tradition textuelle et figurative d'herbiers transmise par plusieurs manuscrits enluminés du Moyen Âge tardif et remontant peut-être à la seconde moitié du XIIIe siècle. Ces traités présentent des simples, c'est-à-dire des substances végétales, minérales ou animales pures, possédant des vertus thérapeutiques. En fonction des versions, les recueils comptent entre 500 et plus de 900 entrées regroupées par ordre alphabétique. Originaires d'Italie, ils ont été diffusés dans toute l'Europe et ont participé à la transmission et à la popularité de la pharmacopée de l'école de médecine de Salerne.

Les illustrations de ces manuscrits ont attiré l'attention des historiens de l'art à partir des années 1950 en raison de leur forte valeur descriptive qui a été interprétée comme un renouveau de l'illustration botanique grecque. Certaines images de plantes représentent en effet les premières études d'après nature réalisées depuis l'Antiquité. Le texte latin original, dont l'auteur reste inconnu, est issu du Circa instans, un ouvrage de la deuxième moitié du XIIe siècle attribué à Matthieu Platearius, et rédigé dans le milieu salernitain. Il est augmenté d'extraits d'autres sources de l'Antiquité tardive et du haut Moyen Âge comme le Pseudo-Apulée, de la médecine arabe transmise par Constantin l'Africain, de versions latines médiévales de l'œuvre de Dioscoride, des principes diététiques d'Isaac Israeli et incluent peut-être des connaissances pharmaco-botaniques issues de la tradition orale.

Les deux plus anciennes versions du Tractatus de herbis, dont le lien de parenté est débattu, sont conservées dans le manuscrit Egerton 747 de la British Library de Londres et dans le manuscrit latin 6823 de la Bibliothèque nationale de France à Paris. Les manuscrits qui en sont dérivés se divisent principalement entre un groupe originaire d'Italie du Nord, dont certaines copies sont dépourvues de texte, et une traduction française comptant près de trente témoignages et connue collectivement sous le nom de Livre des simples médecines. Ce dernier est à l'origine de la publication du premier herbier imprimé en français, Le Grant Herbier en françoys, qui a connu plusieurs rééditions entre la fin du XVe siècle et le début du XVIe, et sera à son tour traduit en anglais comme The Grete Herball.

L'origine de la tradition et la fonction exacte des herbiers restent obscures et discutées. Si les premiers manuscrits ont vraisemblablement été compilés comme de vrais traités scientifiques, certaines versions dérivées sont plutôt des réalisations de prestige destinés à une élite fortunée. Malgré la concurrence dès le début du XVe siècle d'ouvrages au naturalisme plus poussé, comme l'Herbier de Carrare, les images schématiques et aplaties du Tractatus de herbis ont connu plus de deux siècles de popularité, avant d'être définitivement écartées par l'exotisme chatoyant des végétaux du Nouveau Monde.


Mardi 21 décembre

Pierre Puvis de Chavannes, Jeunes Filles au bord de la mer, Paris, Musée d'Orsay, 1879.

Le symbolisme est un mouvement artistique européen, qui se développe dans les années 1870 et atteint son apogée dans les années 1890. Il apparaît d'abord en poésie avant de gagner la peinture, la musique et le théâtre.

À la fin du XIXe siècle, l'Europe connaît un essor scientifique et industriel important, qui entraîne un recul de la spiritualité. Mais dans les années 1870, une partie de la jeune génération artistique, qui ne se retrouve pas dans ce contexte social et rejette le naturalisme, rejoint le décadentisme porté par Paul Verlaine. Puis, à partir de 1885, de plus en plus de ces poètes quittent le décadentisme pour rejoindre la sphère d'influence de Stéphane Mallarmé, dont le style poétique est à la base des théories symbolistes.

En 1886 sont publiés plusieurs textes fondateurs pour le mouvement, écrits par Teodor de Wyzewa, René Ghil et Jean Moréas, dont le « manifeste symboliste » paru dans Le Figaro impose durablement son nom au mouvement. Ces différents textes participent à élaborer le style symboliste : opposition au naturalisme, intérêt pour la métaphysique, poésie obscure et difficilement compréhensible, culte de « l'Idée » et de la suggestion. Une culture symboliste se met en place, fondée notamment sur Les Poètes maudits de Verlaine et À rebours de Joris-Karl Huysmans, avec pour principaux modèles Verlaine, Mallarmé, Charles Baudelaire, Richard Wagner, Odilon Redon, Félicien Rops, Pierre Puvis de Chavannes et Gustave Moreau. Par la suite, entre 1886 et 1890, les revues dédiées au symbolisme se multiplient, et publient d'autres manifestes, dont des manifestes picturaux. Celui du critique d'art Gabriel-Albert Aurier, paru en 1891, fait de Paul Gauguin le « fondateur » du symbolisme en peinture, bien que d'autres peintres aient élaboré des théories similaires avant lui, notamment les Nabis et ��mile Bernard. Cette profusion de manifestes donne lieu à des querelles d'artistes, qui cherchent à s'imposer comme inventeurs : Gauguin et Bernard en peinture, Gustave Kahn et Marie Krysinska en poésie.

Dans les années 1890, le symbolisme atteint son apogée en Europe. Il se répand dans tous les domaines artistiques : roman, peinture, sculpture, musique, théâtre, et obtient du crédit auprès des critiques et de la presse. Joséphin Péladan, écrivain très en vue dans les milieux symbolistes, met en place une série d'expositions entre 1892 et 1897, les Salons de la Rose+Croix, qui réunissent des artistes complètement représentatifs du mouvement. L'influence de Péladan se fait sentir dans toute l'Europe, et principalement en Belgique, aux Pays-Bas, en Scandinavie et en Finlande.

Le symbolisme s'estompe à partir de 1900. Verlaine meurt en 1896, puis Mallarmé, Gustave Moreau et Puvis de Chavannes en 1898, et la plupart des jeunes poètes délaissent voire rejettent le symbolisme. Néanmoins des peintres modernes, comme Piet Mondrian, Pablo Picasso et František Kupka, ainsi que les surréalistes, sont très influencés par le symbolisme.

Il est difficile de définir clairement un style symboliste, puisque le mouvement a réuni de nombreuses tendances différentes. Un certain nombre de thèmes sont cependant communs à tous les artistes : un fort pessimisme, une attirance pour le rêve et l'ésotérisme, et une atmosphère générale de mélancolie. Le symbole de la femme fatale, très souvent interprété par les symbolistes, s'accompagne d'une forte misogynie dans le mouvement. Enfin, la recherche d'une synthèse des arts donne lieu à de nombreux échanges entre des artistes de différents domaines, et le symbolisme se répand dans tous les genres.

Mathématiques, sciences de la matière, de l'univers et de la vie

modifier

Histoire des sciences :
Jupiter photographiée par Voyager 1
Astronomie :

Thème de qualité Planète naine Thème de qualité Satellites galiléens

Chimie : Écologie :
Image de synthèse du cratère quelques années après l’impact
Géologie : Mathématiques : Médecine et pharmacie : Météorologie : Paléontologie : Physique :
Botanique : Mycologie :
Lion mâle adulte
Zoologie :
Animaux domestiques :

Thème de qualité Élevage du cheval en France


Sciences humaines

modifier

Théorie économique : Économie : Histoire économique : Entreprise : Ethnographie :
Vue aérienne de Niuafoʻou
Géographie régionale ou nationale :

Thème de qualité Sept sommets

Commune en France :
Vågsallmenningen à Bergen
Ville des États-Unis : Autre ville : Monument ou parc :
Parc national de Bryce Canyon
Site naturel aux États-Unis : Site naturel en Suède : Autre site naturel : Canal et cours d'eau : Divers : Linguistique : Sciences sociales :
Préhistoire :
Ruines de Babylone photographiées en 1975
Antiquité :
Moyen Âge : Amérique précolombienne : Renaissance et époque moderne :
Un fantassin du 2/43e bataillon à Labuan le 10 juin 1945
Première et Seconde Guerres mondiales : Histoire contemporaine :
Conflit israélo-arabe : Histoire des États-Unis :
La dégradation d’Alfred Dreyfus, le 5 janvier 1895. Dessin d'Henri Meyer en couverture du Petit Journal du 13 janvier 1895, légendé « Le traître »
Histoire de France : Histoire de la Grèce moderne et contemporaine :

Thème de qualité Liste des épouses des rois et prétendants au trône de Grèce

Histoire d'un pays ou d'une région : Divers histoire :

Thème de qualité Ernest Shackleton


Politique, philosophie, droit et société

modifier

Armée : Diplomatie :
Blason de l'École
Droit : Éducation : Institution :
Philosophie :
Mohandas Karamchand Gandhi
Politique : Organisation administrative : Société :


Religions et mythologies

modifier

Bible de Gutenberg
Monde chrétien : Monde égyptien :
Monde juif :
Bellérophon chevauchant Pégase d'après Mary Hamilton Frye, 1914
Monde mésopotamien : Monde musulman : Symbolique : Divers :


Arts et culture

modifier

Architecture et urbanisme : Architecture et urbanisme en France :
Holzschnitt
Architecture et urbanisme aux États Unis : Architecture et urbanisme dans d'autres pays : Arts graphiques et plastiques :

Thème de qualité Sainte Anne, la Vierge et l'Enfant Jésus jouant avec un agneau Thème de qualité La Vierge aux rochers

Bande dessinée :

Thème de qualité Histoire de la bande dessinée américaine

Pinocchio
Cinéma :

Thème de qualité Studios Disney de 1937 à 1941 Thème de qualité Studios Disney de 1950 à 1973

Divers :
Émile Zola
Écrivain : Œuvre littéraire :
Divers littérature :

Thème de qualité Jane Austen : les six grands romans Thème de qualité Charles Dickens : ses quinze romans Thème de qualité Charles Dickens : son entourage Thème de qualité John Keats : ses six odes datées de 1819 Thème de qualité Orgueil et Préjugés

Cornemuses et percussions du Bagad Penhars
Musique et instrument : Œuvre musicale : Chanteur, compositeur, groupe, musicien :


Techniques et sciences appliquées

modifier

Sonde spatiale Cassini-Huygens
Aéronautique : Agriculture : Armement : Astronautique : Automobile :

Thème de qualité Simtek

Électronique et électrotechnique : Industrie :

Thème de qualité Puits des houillères de Ronchamp

Informatique et numérique :
Titanic
Marine : Réseau de transport : Divers :


Vie quotidienne et loisirs

modifier

Gastronomie :
Ko (go)
Jeu vidéo :
Jeu de société : Hobby : Télévision : Divers : Sport :
Un des posters édités à l'occasion des Jeux olympiques de Paris de 1900
Épreuve et compétition :
Haka
Équipe :
Jacques Anquetil en 1963
Sportif : Stade et équipement : Autre :